Académie d’orgue de Sarlat

Depuis la restauration des orgues Lépine (1752) de la Cathédrale de Sarlat par Bertrand Cattiaux en 2005, c’est tout naturellement que le Festival du Périgord Noir a proposé d’inscrire un projet ambitieux autour de cet orgue français du XVIIIe siècle.

Ainsi le Festival a mis en place, depuis 2007, l’Académie d’Orgue de Sarlat anime la Semaine d’Orgue de Sarlat en septembre. Inédite et réputée, elle s’adresse aux jeunes étudiants internationaux, organistes et clavecinistes, désireux de s’initier ou se perfectionner à la musique française des XVIIe et XVIIIe siècles sur instruments anciens. Dirigée par les musiciens et professeurs renommés, Michel et Yasuko Bouvard, l’Académie organise masterclasses de haut niveau et concerts publics donnés par les stagiaires sur l’orgue Lépine (1752) de la cathédrale de Sarlat ou l’orgue Grenzing de l’abbatiale de Saint-Cyprien. L’Académie a accueilli plus d’une centaine d’élèves depuis sa création.

Académie d’orgue de Sarlat 2018 | 5 › 9 sept.

Le projet 2018

En septembre l’Académie d’orgue et de clavecin de Sarlat, dirigée par Michel Bouvard, professeur d’orgue au C.N.S.M. de Paris, mettra à l’honneur de jeunes talents dans une série de concerts et master classes, avec le concours de la claveciniste Yasuko Uyama-Bouvard.

Elle fera résonner les grandes orgues Lépine de la cathédrale de la capitale du Périgord Noir.

Thème : « La musique française baroque pour orgue »

Maîtres de stage : Michel Bouvard, orgue et Yasuko Bouvard, clavecin
Avec la participation de Bernard Podevin (Titulaire de l’orgue de la Cathédrale de Sarlat) et également avec la participation lors de la masterclass du vendredi 7 septembre de la violiste Midori Sano et de la soprano Pauline Feracci (Salomé dans la production 2016 du Festival «San Giovanni Battista»).

Téléchargez le programme en suivant dépliant_académie_2018


Les professeurs de l’académie d’orgue de Sarlat

Michel Bouvard, directeur musical

Michel-BouvardSon grand-père Jean Bouvard, organiste et compositeur lyonnais, élève de Louis Vierne, Florent Schmitt et Vincent d’Indy lui transmit très jeune la passion pour la musique. Après des études pianistiques à Rodez, sa ville de jeunesse, puis à Paris, Michel Bouvard travailla l’orgue avec Suzanne Chaisemartin, puis entra dans la classe d’André Isoir à Orsay, ainsi que dans les classes d’écriture du CNSM de Paris. Il compléta sa formation auprès des organistes de Saint-Séverin (Jean Boyer, Francis Chapelet, Michel Chapuis), avant d’être lui-même durant dix ans organiste titulaire de ce bel instrument parisien.

Un premier prix au Concours International de Toulouse (1983) marque le début de sa carrière. Appelé par Xavier Darasse pour lui succéder à la classe d’orgue du CNR de Toulouse en 1985, il poursuit son action en faveur du patrimoine de la ville et de la région, organisant avec son collègue Willem Jansen, concerts, visites, académies, concours internationaux, etc. Tout ce travail de fond aboutira en 1996 à la création du Festival International « Toulouse-les-orgues » qu’il dirige durant quatre ans, et de la classe supérieure d’orgue du CESMD, fondée par Marc Bleuse.

Michel Bouvard est titulaire de l’orgue historique Cavaillé-Coll de la Basilique Saint-Sernin de Toulouse. Reconnu aujourd’hui sur la scène internationale comme un des interprètes français les plus attachants, invité comme jury des grands concours internationaux, sa carrière de concertiste et de professeur le conduit régulièrement dans une vingtaine de pays d’Europe, d’Asie, et du continent Américain. Il a été nommé en 1995 professeur d’orgue au CNSM de Paris avec son ami Olivier Latry.

En mars 2010, Michel Bouvard a été désigné comme un des organistes « par quartier » de la Chapelle Royale du Château de Versailles.

Il est le directeur musical de l’Académie d’orgue de Sarlat depuis huit ans.

Yasuko Bouvard

Yasuko_Uyama_Bouvard-3Pour Yasuko Uyama-Bouvard (née à Kyoto au Japon), la rencontre avec le grand organiste Pierre Cochereau fut un moment privilégié dans sa formation. Venue en France sur ses conseils en 1976, munie de son diplôme d’organiste obtenu à l’Université nationale des Arts de Tokyo, elle découvre les instruments historiques et approfondit sa connaissance de la musique européenne d’orgue et de clavecin. Elle reçoit à Paris l’enseignement d’Edouard Souberbielle et Michel Chapuis pour l’orgue, Huguette Dreyfus pour le clavecin. Elle découvre simultanément les orgues d’Espagne grâce à l’Académie internationale d’orgue en Tierra de Campos, dirigée par Francis Chapelet.

Elle se passionnera également pour le piano-forte qu’elle approfondira auprès de Jos Van Immerseel au CNSMD de Paris.

Ses études seront couronnées par deux premiers prix internationaux : clavecin en 1979 au Festival Estival de Paris, et orgue au Concours international d’orgue ibérique de Tolède en 1980.

Musicienne raffinée, interprète recherchée dans tous ces instruments à clavier, Yasuko Uyama-Bouvard se produit en soliste, en duo avec Isabelle Poulenard, ou avec différents ensembles, tels que les Sacqueboutiers de Toulouse, l’Orchestre Baroque de Montauban, A Sei Voci, l’Ensemble Clément Janequin. Elle a fondé en 2006 son propre ensemble, « Le Salon Viennois », autour de son somptueux piano-forte (copie de Walter réalisé par le grand facteur Christopher Clarke), ensemble consacré à la musique de chambre de Haydn, Mozart, Beethoven….

Yasuko Uyama-Bouvard est actuellement professeur de clavecin et de piano-forte au CRR de Toulouse. Elle est également organiste titulaire du magnifique orgue français baroque de l’église St Pierre des Chartreux.