19 août | Quatuor Hanson, David Fischer & Lorenzo Soulès

Dimanche 19 août à 18h | Église de Saint-Léon-sur-Vézèretéléchargement.png

Soirée Carte Blanche au Concours de Genève

Quatuor Hanson / David Fischer, ténor / Lorenzo Soulès, piano

La billetterie du Festival ouvre officiellement le 1 juillet et le 15 juin pour les adhérents.

ACHETER VOTRE BILLET EN LIGNE
ACHETER VOTRE BILLET EN LIGNE

Quatuor Hanson

2e Prix du Concours de Genève en 2016

  • Anton HANSON, violon 1
  • Jules DUSSAP, violon 2
  • Gabielle LAFAIT, alto
  • Simon DECHAMBRE, violoncelle

Fondé en 2013, le Quatuor Hanson se forme sous l’impulsion de Hatto Beyerle (European Chamber Music Academy), du Quatuor Ebène et de Jean Sulem au Conservatoire Supérieur de Paris. Guidés par leurs conseils, ils font des quatuors de Haydn leur point d’ancrage esthétique et musical. L’étude des oeuvres classiques leur permet de mettre en lumière l’aspect rhétorique, souvent fantasque et toujours poétique de la musique de Haydn. Parallèlement, ils abordent les oeuvres de compositeurs de notre époque comme Toshio Hosokawa, Wolfgang Rihm, ou encore Mathias Pintscher dont ils interprètent la première française de Figura IV au Festival de l’IRCAM. S’approprier la musique de leur temps est pour eux le lieu d’une réflexion sur le rôle de l’interprète et sa place dans la modernité. A travers ses liens intertextuels et ses rencontres anachroniques, cette vision d’ensemble du répertoire est devenue pour le quatuor la force motrice d’une réflexion essentielle au musicien d’aujourd’hui.

Soutenus par la fondation Banque Populaire, ainsi que par la fondation Singer-Polignac où ils sont en résidence à Paris, les quatre musiciens sont lauréats de nombreux concours internationaux : 3° prix et prix du public au concours de Lyon en 2015, 2° prix à Genève en 2016, ainsi que 2° prix au concours Joseph Haydn à Vienne où ils sont récompensés de plusieurs prix spéciaux (Prix Haydn, Prix du public et Prix de la pièce XX° siècle). Ils sont invités par de prestigieux festivals tels que le Printemps Musical des Alizés, le Festival de Deauville, la Roque d’Anthéron, ou le Festival d’Aix en Provence. Leurs concerts au Wigmore Hall à Londres, à l’Auditorium de la Maison de la Radio à Paris, au Victoria Hall de Genève, à l’ORF Kulturhaus à Vienne leur permettent de s’illustrer en Europe et à l’international (Chine, Maroc, Norvège, …). Au cours de la saison 2016-2017, ils interprètent le 7° Quatuor de Beethoven lors d’une série de concerts à la salle Cortot dans le cadre du Centre de Musique de Chambre de Paris et participent à un cycle de trois volets radiophoniques dans l’émission de France Musique “Plaisirs du Quatuor » avec comme fil conducteur l’esthétique classique de Haydn et Mozart.

Dans l’idée de s’enrichir des influences extérieures, les quatre musiciens travaillent avec des personnalités marquantes comme Mathieu Herzog, Miguel Da Silva, Peter Cropper ou encore Johannes Meissl et partagent régulièrement la scène avec des musiciens comme Michel Lethiec, Paul Meyer, Bruno Philippe, Vadim Kholodenko, Amaury Viduvier, ou encore Guillaume Bellom. La curiosité réciproque qui résulte de ces différents échanges est un terrain d’exploration et de découverte pour le quatuor. Grâce à ces rencontres et à la recherche de l’essence de chaque oeuvre, le Quatuor Hanson aspire à offrir une expérience de concert au-delà de la performance, laissant l’auditeur libre car c’est peutêtre vers la liberté que convergent toutes les musiques.

David Fischer, ténor

2e Prix du Concours de Genève en 2016

David Fischer prend ses premières leçons de violon à l’âge de trois ans à Freiburg et à Bâle. En 2004, il remporte le 1er Prix de violon au concours fédéral « Jugend musiziert ». Depuis 2011, élève de la Fondation Helene-Rosenberg, il étudie le chant avec Reginaldo Pinheiro à la Hochschule für Musik de Freiburg et suit les cours de maîtres de Brigitte Fassbaender et François-Xavier Roth.

Vainqueur du 71e Concours de Genève en 2016 où il remporte le 2e Prix (1er non-attribué) ainsi que la plupart des prix spéciaux, David Fischer se produit dans toute l’Allemagne, par exemple à Freiburg avec le Freiburger Bachchor-und-orchester dans la Messe en Do de Beethoven ou à Konstanz avec la Südwestdeutsche Philharmonie dans la Passion selon Saint-Mathieu.

À l’opéra, David Fischer a fait ses débuts en 2015 au Festival de Pâques de la Philharmonie de Berlin à l’Opéra de Baden-Baden dans le rôle de Trémolni (La Princesse de Trébizonde de Offenbach). En 2016, il participe à une tournée en Corée avec l’Opéra de Bonn dans le rôle de Jaquino (Fidelio de Beethoven) et cette année il sera le Rev. Horace Adams (Peter Grimes de Britten) toujours à Bonn, puis on le verra à Leipzig dans le « Deuxième Nazaréen » (Salomé de Strauss).  Bénéficiant du soutien du Concours de Genève, on pourra également le réentendre régulièrement en Suisse.

Lorenzo Soules, piano

Issu d’une famille de musiciens, Lorenzo Soulès commence le piano dès trois ans.

Il entre à neuf ans au CRR de Paris dans la classe d’Olivier Gardon, dont il sortira après en avoir obtenu tous les prix au bout de quatre ans. Lorenzo choisit sans passer par la case habituelle du CNSDM de Paris de continuer son apprentissage auprès de Pierre-Laurent Aimard et de Tamara Stefanovich, tous deux enseignants à Cologne où il part s’installer à l’âge de treize ans. Parallèlement il étudie à Barcelone l’intégrale d’Iberia avec la grande Alicia de Larrocha.

A vingt ans en 2012, il décide de se lancer à l’assaut d’un premier grand concours international.

Son choix se porte sur le prestigieux concours de Genève ou Lorenzo, fera l’unanimité absolue auprès du jury et du public, en raflant tous les prix : premier prix, prix Coup de Cœur Breguet, prix du public, prix du jeune public et prix Air France KLM.

Le prix “Coup de Cœur” du célèbre horloger suisse, lui offre la possibilité d’enregistrer son premier disque (Nascor Nov 2012), une belle carte de visite, qu’il choisit de consacrer à Mozart, Beethoven, Brahms et Scriabine. Cette parution sera récompensée par un ffff de Télérama.

Lorenzo continue de parfaire sa formation à Cologne où il est étudiant à la Hochschule für Musik und Tanz.

La saison 2015/16 l’a vu se produire à la NDR-Hamburg, à Genève, au Festival Messiaen au Pays de la Meije, au Royal Festival de Londres, au Festival Aldeburgh Music et à Buenos Aires entre autres. La saison 2016/17 le conduira en Italie dans le cadre des festivals Piano City Milano et Traiettorie, ainsi qu’au Gasteig de Munich, au Klavier-Festival Ruhr et au Festival Messiaen pour la deuxième année consécutive.