9 août | Fahmi Alqhai, viole de gambe

Jeudi 9 août à 18h | Église de Fanlac

Fahmi Alqhai, viole de gambe

Œuvres de Rameau, Marais, Bach…

c1b8c74c-9157-48eb-98e3-420215aa0415.jpg

Fahmi Alqhai est considéré comme l’un des jeunes musiciens les plus brillants et prestigieux de viole de gambe, ainsi que l’un des interprètes les plus reconnus de musique ancienne, pour son approche personnelle et communicative de ce répertoire.
Au programme des œuvres de Rameau, Marais, Bach…

Avec le soutien de la commune de Fanlac

La billetterie du Festival ouvre officiellement le 1er juillet et le 15 juin pour les adhérents.

 

 

ACHETER VOTRE BILLET EN LIGNE
ACHETER VOTRE BILLET EN LIGNE

Fahmi Alqhai, viole de gambe

Né à Séville en 1976 de père syrien et de mère palestinienne, il fait ses études musicales dans sa ville natale et en Suisse (Schola Cantorum Basiliensis) avec les professeurs Ventura Rico, Vittorio Ghielmi et Paolo Pandolfo. Parallèlement, il obtient le Diplôme en Odontologie de l’Université de Séville et travaille avec des ensembles et directeurs de premier plans (Jordi Savall, Ton Koopman, Pedro Memelsdorff, Uri Caine…).

A la tête de son ensemble, Accademia del Piacere, il dirige des enregistrements de musique inédites et toujours originale pour le label Glossa (Rediscovering Spain, Cantar de Amor…). Tous ont reçu l’accueil favorable du public et de la critique, bien au-delà même du monde de la musique classique Ainsi il reçoit le Giraldillo 2012 à la Meilleure Musique de la Biennale de Flamenco de Séville, le plus important festival de flamenco au monde, pour son enregistrement Las idas y las vueltas, et aussi le Giraldillo 2016 prix de l’innovation pour Diálogos).

En 2014 il enregistre son premier disque solo, A piacere, témoignant d’une conception nouvelle de la viole de gambe et accueilli avec grand succès dans toute l’Europe. Pour Gramophone (Royaume-Uni) c’est un disque « extraordinaire » qui « amène l’instrument sur un nouveau terrain de jeu potentiel » et rend « un joyeux hommage à tout ce qui la viole aurait pu être et pourrait-être encore”. Avec ce programme il entreprend des tournées au Japon et aux États-Unis, après avoir dirigé Accademia del Piacere dans certaines des plus belles salles et des festivals les plus prestigieux, comme le Konzerthaus de Vienne et de Berlin, la Philharmonie de Cologne, la Fondation Gulbenkian de Lisbonne, l’Auditorio Nacional de Madrid, aux Pays-Bas, Mexique, Colombie, Italie …. En France, il s’est notamment produit au Festival Ile-de-France ou encore au Festival Radio France Montpellier. En 2017 paraît son dernier travail solo, le plus original sans doute, The Bach Album, avec ses propres arrangements de pièces solistes de J.S. Bach pour divers instruments, toujours chez Glossa.

Fahmi Alqhai est depuis 2009 le directeur artistique de FeMÀS, Festival de Musique Ancienne de Séville.