Jean-Luc Soulé, président du festival du Périgord Noir, nous présente la merveilleuse programmation de cette 36e édition du Festival !

Une programmation éclectique et exigeante bâtie autour de concerts de musique classique ou baroque et de jazz ainsi que de deux académies très reconnues de baroque et d’orgue.

Parmi les artistes de la saison : Edgar Moreau, Nicholas Angelich, Nemanja Radulovicetc, Justin Taylor, Ensemble Diderot, Gauthier Toux Trio, Quatuor Hanson et bien d’autres !

RDV du 25 juillet au12 octobre dans les plus jolis villages du Périgord Noir pour des belles incursions musicales dans des directions variées avec des artistes célèbres ou en devenir venus captiver un public envoûté par la magie des lieux !

Le Festival du Périgord Noir est l’un des évènements culturels majeurs de la Nouvelle Aquitaine. Depuis trente-six ans, le festival ne cesse de surprendre son public par la variété et la qualité d’une programmation éclectique et exigeante bâtie autour de concerts de musique classique ou baroque et de jazz ainsi que de deux académies très reconnues : l’Académie baroque internationale et l’Académie d’orgue de Sarlat.

Académie baroque internationale

Créée en 2002, l’Académie baroque internationale soutient la carrière de jeunes chanteurs et instrumentistes en leur permettant de participer chaque année à la production d’œuvres du répertoire baroque. Les spectacles sont présentés en avant-première lors du Festival du Périgord Noir, puis proposés en tournée en France et à l’étranger.

10 › 20 août | 17e Académie baroque internationale 2018

fd4a40e7-bac5-498d-b8f8-e419cd674f83

« Il Trionfo del Tempo e del Disinganno » de G.F. Haendel sous la direction artistique de Iñaki Encina Oyón

« Il Trionfo del Tempo e del Disinganno » signi e « Le Triomphe du Temps et de la Désillusion ». Cet oratorio a été écrit par un jeune musicien de 22 ans. Il livre une musique intense, des airs virtuoses et brillants et choisit pour thème la  nitude de la beauté !

Avec Johannes Pramsohler (1er violon et responsable des cordes), Carlos Aransay (Chef de chant et technique vocale), Francesco Corti (clavecin et basse continue), Alison Mc Gillivray (violoncelle, musique de chambre et Feldenkrais), Benoit Babel (assistant musical) et les chanteurs et instrumentistes de l’Académie baroque internationale 2018.

En parallèle à la préparation des 2 concerts de clôture dédiés à l’oratorio de Haendel, l’académie va offrir aux stagiaires séminaires et discus-sions animés, par les professeurs autour de problématiques importantes en musique baroque : style et ornementation pour les chanteurs, bien-être du musicien grâce une meilleure connaissance du corps (cours collectifs de méthode Feldenkrais).

  • Mardi 14 août à 18h | Montignac-Lascaux – Salle du Conservatoire
    Concert de musique de chambre de l’Académie baroque internationale (cordes et clavecin).
  • Samedi 18 août à 21h | Abbaye de Saint-Amand-de-Coly
    Concert Académie baroque internationale
    Il Trionfo del Tempo e del Disinganno de G.F. Haendel sous la direction artistique de Iñaki Encina Oyón
    Soirée parrainée par le Conseil Départemental de la Dordogne
  • Dimanche 19 août à 15h | Abbaye de Saint-Amand-de-Coly
    Reprise / Concert Académie baroque internationale 
    Il Trionfo del Tempo e del Disinganno de G.F. Haendel sous la direction artistique de Iñaki Encina Oyón

Académie d’orgue de Sarlat

Depuis 2007, l’Académie d’Orgue de Sarlat anime la Semaine d’Orgue de Sarlat en septembre. Inédite et réputée, elle s’adresse aux jeunes étudiants internationaux, organistes et clavecinistes, désireux de s’initier ou se perfectionner à la musique française des XVIIe et XVIIIe siècles sur instruments anciens. Dirigée par les musiciens et professeurs renommés, Michel et Yasuko Bouvard, l’Académie organise masterclasses de haut niveau et concerts publics donnés par les stagiaires sur l’orgue Lépine (1752) de la cathédrale de Sarlat ou l’orgue Grenzing de l’abbatiale de Saint-Cyprien. L’Académie a accueilli plus d’une centaine d’élèves depuis sa création.

692ae8c0-7ecd-4214-8dda-4d4f0b312895.png

5 › 9 sept. | Académie d’orgue de Sarlat 2018

En septembre l’Académie d’orgue et de clavecin de Sarlat, dirigée par Michel Bouvard, professeur d’orgue au C.N.S.M. de Paris, mettra à l’honneur de jeunes talents dans une série de concerts et master classes, avec le concours de la claveciniste Yasuko Uyama-Bouvard.

Thème : « La musique française baroque pour orgue »

Maîtres de stage : Michel Bouvard, orgue et Yasuko Bouvard, clavecin
Avec la participation de Bernard Podevin (Titulaire de l’orgue de la Cathédrale de Sarlat) et également avec la participation lors de la masterclass du vendredi 7 septembre de la violiste Midori Sano et de la soprano Pauline Feracci (Salomé dans la production 2016 du Festival «San Giovanni Battista»).

  • Mercredi 5 septembre à Sarlat 14h › 18h – Masterclass de Michel Bouvard et de Yasuko Bouvard
  • Jeudi 6 septembre Sarlat 10h › 18h – Masterclass de Michel Bouvard et de Yasuko Bouvard avec Midori Sano et Pauline Feracci
  • Vendredi 7 septembre Sarlat 10h › 18h – Masterclass de Michel Bouvard et de Yasuko Bouvard
  • Jeudi 6 septembre à 18h Sarlat — Chapelle des Pénitents bleus
    Midori Sano, viole de gambe / Yasuko Uyama-Bouvard, clavecin
    Œuvres de Couperin, Bach
  • Vendredi 7 septembre Sarlat à 20h30 Cathédrale Saint-Sacerdos
    Pauline Feracci, soprano (académicienne 2016 rôle de Salomé dans San Giovanni Battista) / Midori Sano, viole de gambe / Michel Bouvard, orgue
    Du Caurroy, Couperin, Clérambault
  • Samedi 8 septembre SARLAT
    Concerts de clôture clavecin et orgue de l’Académie d’orgue de Sarlat 2018
    18h Chapelle des Pénitents bleus
    21h Cathédrale Saint-Sacerdos

Téléchargez le Communiqué de presse

JAZZ AUX FRAUX
Chartreuse des Fraux
Samedi 11 août › Dimanche 12 août 

Grande jam session périgourdine en 2 soirées et 4 concerts  !

Samedi 11 août à 18h
Chartreuse des Fraux
La Relève en Aquitaine 
(classe de jazz du CRR de Bordeaux)
Jonathan Bergeron, saxophone alto / Alexis Valet, vibraphone / Yoann Dupuy, batterie / Paolo Chatet, trompette / Laure Sanchez,contrebasse

 


Samedi 11 août à 21h
Chartreuse des Fraux
Gauthier Toux Trio & Quatuor
Gauthier Toux, piano / Maxence Sibille, batterie / Kenneth Dahl Knudsen, contrebasse) et Baiju Bhatt, violon / Héloise Lefebvre, violon / Elise Lehec, alto / Jordan Gregoris, violoncelle

Sa masterclass en 2017, en amont de son concert à Montignac, avait été plébiscitée ! Gauthier Toux revient avec son Trio et un quatuor à cordes, pour une soirée haute en couleurs !

 


Dimanche 12 août à 18h
Chartreuse des Fraux
V comme Vian

François Monteverde, voix / Shems Bendali, trompette / Micaël Vuataz, saxophone alto /Arthur Donnot, saxophone ténor / Thomas Dobler, vibraphone / Francis Coletta, guitare /Matyas Szandai, contrebasse

Un moment musical autour de la vie de l’illustre écrivain et musicien Boris Vian, gure incontournable du jazz parisien des années 50. Arrangements de Philip Henzi, professeur du département jazz de l’HEMU de Lausanne, et des jeunes musiciens de l’HEMU Jazz Orchestra de Lausanne.

 


Dimanche 12 août à 21h
Chartreuse des Fraux
Soirée Jazz Génération SPEDIDAM 2018
BOSSA 2.0 – Jazz Quintet et le Quatuor Varèse
Claire Vaillant, chant / Pierre Drevet, trompette & bugle / Francis Larue, guitare / Etienne Kermarc, basse / Fabien Rodriguez, batterie percussions / Francois Galichet, violon / Julie Gehan Rodriguez, violon / Sylvain Seailles, alto / Thomas Ravez, violoncelle / Pierre Drevet, arrangement

Avec l’aide de l’ADAMI et de la SPEDIDAM

Avec le soutien de Sophie Dupont et de Gaétan Guyot, propriétaires de la Chartreuse des Fraux

Le Festival du Périgord Noir est l’un des évènements culturels majeurs de la Nouvelle Aquitaine. Depuis trente-six ans, le festival ne cesse de surprendre son public par la variété et la qualité d’une programmation éclectique et exigeante bâtie autour de concerts de musique classique ou baroque et de jazz ainsi que de deux académies très reconnues de baroque et d’orgue.

La part belle au baroque !

Justin-taylor©-JB-Millot-6.jpg
Le Consort – Justin Taylor

Mardi 7 août à 11h – Église d’Ajat
Le Consort – Justin Taylor, direction
Théotime Langlois de Swarte (violon), Sophie de Bardonnèche (violon), Louise Pierrard (viole), Justin Taylor (clavecin)

Révélation des Victoires de la musique classique 2017 dans la catégorie Révélation Soliste Instrumental, à 25 ans, et en à peine deux ans, Justin Taylor est devenu un des phénomènes du clavecin.
Au programme des œuvres de Dandrieu, Purcell, Corelli, Vivaldi…
Avec le soutien de la commune d’Ajat 


c1b8c74c-9157-48eb-98e3-420215aa0415.jpg
Fahmi Alqhai

Jeudi 9 août à 18h – Église de Fanlac
Fahmi Alqhai, viole de gambe

Fahmi Alqhai est considéré comme l’un des jeunes musiciens les plus brillants et prestigieux de viole de gambe, ainsi que l’un des interprètes les plus reconnus de musique ancienne, pour son approche personnelle et communicative de ce répertoire.
Au programme des œuvres de Rameau, Marais, Bach…
Avec le soutien de la commune de Fanlac


6d31c35f-b129-477f-9917-ad94f12957d8
Ensemble Diderot

Vendredi 10 août à 18h – Église d’Auriac
Mercedes Arcuri soprano & Ensemble Diderot, Johannes Pramsohler directeur artistique & violonRoldan Bernabé violons, Gulrim Choi violoncelle, Philippe Grivard clavecin

Sous la direction de Johannes Pramsohler l’Ensemble Diderot fait revivre sur des instruments d’époque la distribution la plus mélodieuse de la sonate en trio. Régulièrement acclamé pour la virtuosité et la vivacité de son interprétation, l’Ensemble Diderot est sans aucun doute l’une des formations actuelles de musique de chambre les plus brillantes et les plus originales d’Europe.
Au programme des œuvres de Haendel et Babell…
Avec le soutien de la commune d’Auriac 

Avant-programme 2018
Téléchargez le Communiqué de presse

Le Festival du Périgord Noir est l’un des évènements culturels majeurs de la Nouvelle Aquitaine. Depuis trente-six ans, le festival ne cesse de surprendre son public par la variété et la qualité d’une programmation éclectique et exigeante bâtie autour de concerts de musique classique ou baroque et de jazz ainsi que de deux académies très reconnues de baroque et d’orgue.

6105962a-0036-4fa1-93d2-d57fa02267d1
Camille &  Julie Berthollet

Mercredi 25 juillet à 21h30 – Montignac-Lascaux — Terrasse de l’Amitié
Camille Berthollet, violon et violoncelle &  Julie Berthollet, violon 
Guillaume Vincent, piano

Camille, violoncelliste et violoniste, s’est fait connaitre en participant à l’émission Prodiges en 2014, depuis le succès ne fait que grandir. Sa sœur, Julie également violoniste s’illustre au piano et à l’alto. Un duo d’une grande complicité virevoltant du répertoire classique au répertoire de musiques du monde. Elles seront accompagnées pour cette soirée par Guillaume Vincent, pianisteAu programme des œuvres de Brahms, Rimski-Korsakov, Saint-Saëns, Massenet 


1b2c244a-e9f2-44f0-af6a-54daa76f6818
Nemanja Radulovic

Jeudi 16 août à 21h – Église de Saint-Léon-sur-Vézère
Nemanja Radulovic, violon
Andreas Ottensamer, clarinette
Ksenija Sidorova, accordéon
Laure Favre-Kahn, piano

Après avoir été consacré « Révélation internationale de l’année » aux Victoires de la Musique, et nommé « Rising Star », le virtuose du violon Nemanja Radulovic joue depuis le milieu des années 2000 dans les plus grandes salles européennes. Les festival accueil le violoniste en compagnie de ses partenaires Andreas Ottensamer, Ksenija Sidorova et Laure Favre-Kahn.


56dc88a1-9ee6-42a4-975a-d8e016743b83
Nicholas Angelich

Vendredi 17 août à 21h – Église de Saint-Léon-sur-Vézère
Nicholas Angelich, piano

Artiste complet et virtuose de premier ordre, Nicholas Angelich a imposé sa stature de grand pianiste international depuis trente ans. Il est l’un des pianistes contemporains les plus talentueux de sa génération. Fasciné par la musique de Mozart, de Beethoven, Angelich est aussi très à l’aise avec le répertoire romantique et la musique contemporaine. Au programme des œuvres de Bach, Busoni, Beethoven et Brahms.


GIOVINCELLO_2_c_Julien_Mignot_lc7g1m.png
Edgar Moreau

Lundi 20 août à 21h
Église de Saint-Léon-sur-Vézère
Edgar Moreau, violoncelle & Pierre-Yves Hodique, piano

Prix du jeune soliste au concours Rostropovitch en 2009, deuxième prix du concours Tchaïkovski en 2011, révélation instrumentale de l’Adami en 2012, lauréat de la fondation Banque Populaire en 2015, deux Victoires de la musique classique en 2013 et 2015 en tant que révélation puis soliste instrumental de l’année : à seulement 23 ans, Edgar Moreau est devenu en quelques saisons l’un des violoncellistes les plus en vue de sa génération.

Au programme des œuvres de Ravel, Brahms, Schnittke

Avant-programme 2018

VERSION 17 avril dépliant 2018-1
Téléchargez le Communiqué de presse

VERSION 17 avril dépliant 2018-1Le Festival du Périgord Noir est l’un des évènements culturels majeurs de la Nouvelle Aquitaine. Depuis trente-six ans, le festival ne cesse de surprendre son public par la variété et la qualité d’une programmation éclectique et exigeante bâtie autour de concerts de musique classique ou baroque et de jazz ainsi que de deux académies très reconnues de baroque et d’orgue. Une saison placée sous le signe de l’excellence, révélant des lieux de patrimoine exceptionnels, près de la grotte mythique de Lascaux !

En 2018, la 36e édition du Festival du Périgord Noir propose des promenades musicales dans les collines ou des incursions musicales dans des directions variées, traversant l’univers du classique, du baroque ou du jazz, avec des artistes célèbres ou en devenir venus captiver un public envoûté par la magie des lieux :

 – Pour le classique, les célèbres sœurs Camille et Julie Berthollet, le jeune violoncelliste éblouissant Edgar Moreau, la légende du piano Nicholas Angelich ou une collaboration spéciale entre le violoniste Nemanja Radulovic et ses partenaires Andreas Ottensamer, Ksenija Sidorova et Laure Favre-Kahn.

« Le cinéma de Karol Beffa », le pianiste aux improvisations géniales qui accompagne un grand classique du cinéma muet, « Les Misérables » (Henri Fescourt – 1925), projeté dans la cour du Château de Sauveboeuf et à Montignac-Lascaux.

– Pour le baroque, la jeune génération se lâche avec Justin Taylor (clavecin) et Fahmi Alqhai (viole de gambe), Johannes Pramsohler (violon) et l’Ensemble Diderot en têtes d’affiche. 

– Week-end « Jazz aux Fraux », un lieu nouveau du festival, avec le Gauthier Toux Trio & Quatuor, des élèves de la classe de jazz du Conservatoire de région de Bordeaux et le Jazz Orchestra de Lausanne (composé de jeunes artistes issus de la Haute Ecole de Musique de Lausanne) qui présenteront un moment musical autour de la vie de l’illustre écrivain et musicien Boris Vian.

Festivalduperigordnoir

Par ailleurs, une soirée « carte blanche » sera consacrée aux lauréats du Concours de Genève avec, parmi eux, le Quatuor Hanson, Rémi Durupt, David Fischer et Lorenzo Soulès. Une autre sera dédiée aux lauréats de la Fondation Safran pour la musique, dont la pianiste Célia Oneto-Bensaïd et son Trio Märchen.

En août (du 10 au 20), la 17ème Académie baroque internationale de l’abbaye de Saint-Amand-de-Coly sera consacrée à l’oratorio Il Trionfo del Tempo e del Disinganno de G.F. Haendel. La direction musicale est confiée à Iñaki Encina Oyón. L’équipe pédagogique est composée de Johannes Pramsohler (1er violon et responsable des cordes), Carlos Aransay (chef de chant et technique vocale), Francesco Corti (clavecin et basse continue) et Alison Mc Gillivray (violoncelle, musique de chambre et Feldenkreis).

En septembre (du 5 au 9), l’Académie d’orgue et de clavecin de Sarlat, dirigée par Michel Bouvard, professeur d’orgue au C.N.S.M. de Paris, mettra à l’honneur de jeunes talents dans une série de concerts et master classes, avec le concours de la claveciniste Yasuko Uyama-Bouvard. Elle fera résonner les grandes orgues Lépine de la cathédrale de la capitale du Périgord Noir.

Cette 36e saison du Festival du Périgord Noir est placée sous le signe de « La pensée visible » faisant écho, en particulier, à l’une des théories les plus intéressantes de Franz Liszt, soit la nature fondamentalement abstraite de toute idée musicale. 

L’ambition du Festival du Périgord Noir est de faire aimer et partager plus largement les diverses facettes de la musique classique ou du jazz, ici réinventés dans un univers patrimonial absolument unique. Cette nouvelle saison cherchera à être à la hauteur de cette ambition, afin de surprendre, distraire ou émouvoir… Et d’apporter à tous et à chacun ce que l’art peut offrir de plus beau.

Avant-programme 2018
Téléchargez le Communiqué de presse