Actions pédagogiques

EN 2019

Les actions artistiques, sociales et éducatives portées par le FESTIVAL DU P RIGORD NOIR

Tous au diapason avec Telemann !

Sous forme sonore et vibratoire, ces ateliers ont pour vocation de sensibiliser des enfants en situation de handicap à la musique baroque en s’appuyant sur la production de l’Académie baroque internationale 2019, notamment la production d’un oratorio de Georg Philipp Telemann et intitulé Le jour du jugement dernier sous la direction de Inaki Encina Oyon.

Par ailleurs, grâce à l’intervention de certains professeurs de l’Académie, ils découvriront les instruments propre à cette musique, assisteront à des répétitions comme à des concerts.

« Le Bus de l’Orgue » : plus de 1000 enfants sont sensibilisés chaque année à la musique grâce à cet atelier pédagogique qui recueille un vif intérêt auprès des enseignants.

A travers des jeux, rebus, mannequins d’orgue, mots croisés, mais également des circuits de découvertes des orgues des alentours (Sarlat, Belvès, Saint-Cyprien, Cadouin), ces enfants sont initiés à toutes les spéci cités de l’instrument orgue.

Ces ateliers sont soutenus par la Fondation SAFRAN pour l’insertion et le Fonds de dotation du Périgord Noir


DES ACTIONS PÉDAGOGIQUES ORIGINALES ET PÉRENNES
Prolongeant la saison estivale, le Festival est le creuset d’initiatives pédagogiques innovantes menées toute l’année en région Nouvelle-Aquitaine. Leur ambition est de susciter et d’encourager des vocations musicales artistiques dans le jeune public et de sensibiliser les publics éloignés de la culture musicale (seniors et handicapés).
Lancé en 2010, Le Bus de L’Orgue s’inscrit dans cette dynamique. Il permet de découvrir l’orgue en ateliers ludiques et créatifs, animés gratuitement dans les établissements scolaires et les maisons médicalisées.

Le Festival du Périgord Noir et ses actions en faveur du lien social au cœur d’un territoire à forte identité

Parallèlement à ses actions de diffusion, le Festival du Périgord Noir s’attache à mettre en place et diversifier les actions menées en direction des publics spécifiques et à toucher un public éloigné de l’offre culturelle.

Les actions du Festival auprès d’un public « empêché »

Des ateliers spécifiques ont été conçus et mis en place afin d’utiliser la musique pour susciter de l’émotion et transformer un lieu éducatif en lieu de découverte, d’écoute et d’échanges. L’objectif est de lutter contre l’exclusion des plus fragiles en recréant du lien social.

Ce parcours initiatique de découverte de l’orgue adapté au handicap des jeunes participants permet d’aborder l’instrument, sa fabrication (visites de l’atelier de Bertrand Cattiaux, facteur d’orgue), ses différents registres mais également la connaissance du patrimoine (visite de l’orgue de tribune à la Cathédrale de Sarlat).

Les actions à destination des maisons de retraite

Parce qu’il n’y a pas d’âge pour commencer !!!
Depuis le printemps 2013, le Bus de l’orgue étend son action aux maisons de retraite du département, l’objectif étant de développer chez les séniors une appétence pour la musique en abordant de façon ludique et interactive l’instrument et ses différents registres. Le Bus de l’orgue intervient régulièrement dans les EPHAD de Carsac (Saint-Rome), de Salignac et Sarlat (résidence du Plantier).


Des animations spécifiques durant le Festival

Ces animations ont lieu traditionnellement durant les académies du Festival.

En août lors de l’académie de musique ancienne

L’académie de musique ancienne (août) convie les enfants des centres de loisirs environnants à la rencontre de jeunes artistes chanteurs et musiciens et leur permet de découvrir des instruments baroques (orgue, clavecins, théorbe, violes de gambe, etc.). Ils assistent également à des séances de répétition et s’initient à l’art de la mise en scène et du maquillage lors de productions scéniques

En septembre lors de la semaine de l’orgue

Une invitation pour les élèves des établissements scolaires de la ville à se familiariser avec le monde de l’orgue et d’échanger avec de jeunes organistes professionnels.
Ces rencontres scolaires se prolongent par des séances interactives (projection d’un diaporama) ou par la visite d’une exposition autour de l’orgue.